Grégory Guilvert course

Joyeux anniversaire, nos vœux (de victoire) les plus sincères… » C’est sans doute la chanson qu’ont entonné en chœur la famille et les amis de Grégory Guilvert ainsi que les membres de son équipe Saintéloc en ce samedi 8 mai, pour fêter les 39 ans du pilote Seine-et-Marnais ! Ces vœux ont été exaucés puisque l’équipage de l’Audi n°42 a remporté de fort belle manière la course 1 du deuxième meeting du championnat de France FFSA GT à Magny-Cours. Dimanche 9 mai, à 39 ans et un jour, Greg et son coéquipier Fabien Michal ont effleuré un deuxième succès avant de monter sur la troisième marche du podium. Déjà leaders de la GT4 European Series, ils ont ainsi relancé leurs chances au championnat de France.

 

Flashback : les 17 et 18 avril derniers, la même Audi R8 LMS GT4 a participé à l’ouverture de la saison européenne avec son duo de pilotes habituel, qui s’attaque à un double programme cette année. Coïncidence, Greg et Fabien ont obtenu, comme à Magny-Cours, une victoire et une 3ème place en Pro-Am à Monza. « En qualification, nous avons réussi à devancer les sept autres Audi engagées et à nous positionner parmi les leaders de notre catégorie. Avec 46 voitures sur la grille, les débats ont été animés pendant les 60 minutes de la course 1. J’ai sauvé la 3ème place pour 2 dixièmes, mais le 2ème n’a fini qu’une demi-seconde devant nous… et notre stratégie au moment du changement de pilote nous a peut-être couté la victoire. » Celle-ci a souri à Greg et Fabien le lendemain. « Le départ a été chaotique et nous avons l’un comme l’autre beaucoup attaqué pour décrocher cette victoire qui nous propulse en tête du classement provisoire de la série ! »

Mais Greg et Fabien ont aussi un – triple – titre de champion de France à défendre. L’objectif en arrivant à Magny-Cours était naturellement de faire oublier un week-end à Nogaro qui leur avait valu plus de contrariétés que de points marqués au championnat…

Mi-figue, mi-raisin. C’est par cette expression que Greg résumait les qualifications de l’Audi n°42 ans la Nièvre. « Nous n’avons pas trouvé la fenêtre de tir idéale pour faire fonctionner les pneus neufs. Nos positions ne reflétaient pas la valeur de la voiture. »

7ème sur la grille de la course 1 et 3ème de la catégorie Pro-Am, Fabien gagne quatre places pendant un relais mené tambour battant. « Le pari d’effectuer notre pitstop parmi les premiers s’est révélé gagnant » notait celui qui venait d’entrer dans sa quarantième année. « Je suis reparti 2ème et j’ai vite doublé l’Alpine de mon ancien coéquipier Grégoire Demoustier. Je me suis construit une avance de 5 secondes environ et je n’ai pas été inquiété jusqu’au damier. Je dédie cette victoire à mon grand-père et à ma grand-mère paternels que j’ai récemment perdus à cinq jours d’intervalle. J’étais très ému pendant le tour d’honneur en pensant à eux. »

Dimanche, Greg transforme vite sa 5ème position sur la grille en une place dans le trio de tête de la course 2. Les événements s’emboitent et s’organisent de telle sorte qu’on imagine déjà les champions de France en titre doubler la mise. Et pourtant… « J’ai enclenché le pit limiter un poil trop tard et nous avons reçu 10 secondes de pénalité pour vitesse excessive dans les stands. Comble de déveine, le système Racelogic qui nous permet habituellement de respecter sans difficulté le temps imparti pour le changement de pilote n’a pas fonctionné. Nous n’avions aucun repère et nous avons perdu une douzaine de secondes. Fabien a produit un relais démoniaque et a réussi à terminer 1er sur la piste, après un ultime dépassement dans le dernier tour. Mais nous avons dû nous contenter de la 3ème place du fait de la pénalité. Deux problèmes au cours du même pitstop calamiteux, c’était juste un de trop pour pouvoir gagner ! » Mais suffisant pour remonter à la position 2 du championnat de France.

La GT4 European Series vivra sa manche française du 28 au 30 mai, une semaine avant de retrouver le championnat de France à l’occasion du Grand Prix d’Albi.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *