A Nogaro, ils avaient – fort bien – limité les dégâts. A Magny-Cours, ils sont passés à l’attaque ! Greg Guilvert et Fabien Michal furent de toutes les échappées sur le circuit fétiche de leur monture, l’Audi R8 LMS GT4. Ils ont remporté la catégorie Pro-Am en nocturne samedi et ils étaient bien partis pour récidiver dimanche sous le soleil avant de connaitre une fin de course difficile et de se contenter de la 2ème place. S’il existait un maillot jaune ignifugé en sport automobile il aurait atterri sur les épaules des deux pilotes Saintéloc Racing au soir de l’étape nivernaise !

 

En qualification, Fabien Michal est le 1er Pro-Am en 4ème position. Samedi soir, à la nuit tombante puis tombée, il élève l’Audi n°42 à la 3ème place. Greg Guilvert se retrouve 2ème après les arrêts au stand et bien qu’ayant tout tenté pour l’emporter au général, il se satisfait des 25 points de la victoire en Pro-Am. Il s’agit du premier succès de la saison pour les doubles champions de France en titre.

Greg s’élance de la pole position le lendemain et s’échappe en tête. Le cavalier seul se poursuit une fois l’Audi passée entre les mains de Fabien Michal. Tout se passe bien jusqu’à la cinquantième minute de course. Un accrochage se produit et sous l’effet de la neutralisation, Fabien se retrouve avec un peloton de pilotes plus ou moins furieux lancés à ses trousses et semblant très désireux de s’offrir son scalp. Quand le drapeau vert est agité, il reste deux tours. L’Audi se fait dépasser par deux concurrents, et glisse à la 2ème place en Pro-Am.

 

Que s’est-il passé ? Greg avance un avis éclairé. « Nous avons remarqué que les restarts peuvent être très chaotiques avec l’Audi. Elle est une des plus lourdes du plateau, elle a les pneus les plus larges et un moteur central. Je pense que cela créée du pick-up à basse vitesse, les pneus ramassent de la gomme et il devient très difficile de remettre du rythme quand la course est relancée. De plus Fabien a eu un petit « refus » de boite de vitesses, il m’est arrivé la même chose après avoir sauté un peu trop la chicane du Lycée. »

Malgré cet épisode peu agréable qu’on le vive depuis les stands ou de l’intérieur du cockpit, la satisfaction restait l’opinion majoritaire. « On savait que l’Audi serait au rendez-vous à Magny-Cours et on voulait faire le break au championnat. Nous avons fait la plus grande partie du boulot en qualification et tout s’est bien passé en course, à l’exception des deux derniers tours. L’avance que nous nous sommes ménagés au niveau des points est précieuse avant d’aborder le circuit Paul Ricard, qui risque de représenter un challenge plus ardu. »

Le rendez-vous varois est programmé pour les 3 et 4 octobre. D’ici là, Greg va penser à son autre passion, le karting ! On se souvient que l’année dernière, il avait réussi un incroyable pari en devenant champion de France en auto et en karting, version KZ2 Master Long Circuit. Les calendriers ne se chevauchent pas et le Melunais va pouvoir participer aux trois manches sur le circuit de Haute Saintonge, la semaine prochaine, puis à Lédenon et Lyon Saint-Laurent de Mure. Une participation au championnat de France sur circuit traditionnel est aussi prévue à Laval. Greg est donc prétendant cette année à un… double-double titre !

Contact presse : Romane Didier / future racing commm
adresse postale: 10 rue Paul-Louis Courier 37230 Luynes – France
+ 33 (0)2 47 55 67 79 / +33 (0)6 10 65 30 16 / futureracing@yahoo.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *