Grégory Guilvert et Fabien Michal, les champions de France FFSA GT 2018 et 2019, ont augmenté leur avance en tête du classement provisoire de la catégorie Pro-Am en terminant trois fois à la 2ème place au circuit Paul Ricard. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de gagner, ils sont même passés tout près d’y parvenir. Mais sur un circuit où l’Audi Saintéloc n°42 a rarement connu des courses sereines ces dernières années, ils ont fait beaucoup mieux que sauver les meubles !

Contrairement aux deux exercices écoulés – quand on ne jouait pas des coudes pour se dire bonjour – le championnat de France FFSA GT ne se termine pas au Castellet. La saison vient seulement de basculer dans sa deuxième moitié. C’est dire si Greg et son équipe, malgré une marge déjà copieuse sur leurs rivaux au tableau des points, sont encore loin de crier victoire. Il faut dire que la concurrence des Mercedes, Alpine, Aston Martin et des autres Audi Saintéloc n’est pas disposée à courber l’échine si facilement.

Greg est arrivé au circuit Paul Ricard un peu fatigué. Les courses et les déplacements s’enchainent et dans l’intervalle il y a… le boulot. Il faut dire que la passion du karting n’a toujours pas lâché notre Melunais. Cette année, le calendrier du championnat de France Long Circuit évite les clashs avec le FFSA GT. Alors Greg a décidé de partir à la conquête d’un quatrième titre national en KZ Master (125cm3 à boite, pilote de 30 ans et +) après ceux de 2015, 2016 et 2019. La première course a eu lieu le dernier week-end de septembre sur le circuit de Haute Saintonge, l’occasion de revoir quelques vieux complices comme Julien Beltoise, qui dirige le site charentais. P3 de la préfinale et P2 de la finale, Greg est 2ème d’un championnat en trois étapes qui se poursuivra à Lédenon le 1er octobre… une semaine avant le final du GT sur le même circuit !

Mais revenons au Castellet. Après les longues séances d’essais du jeudi, Greg s’offre un bon jogging pour s’aérer le corps et l’esprit. Le roulage du vendredi est réduit à une seule séance pour cause de déluge. Samedi, Fabien et Greg émergent respectivement des qualifications aux 12ème et 5ème positions après avoir composé avec un léger défaut d’équilibre. Greg devance tout de même les six autres Audi R8 LMS engagées.

La course 1, disputée samedi en semi-nocturne, est limpide. Fabien remonte 8ème au général et 4ème Pro-Am pendant son relais et Greg poursuit sur cette lancée jusqu’à la 5ème place, ce qui envoie le duo de la #42 sur la deuxième marche du podium Pro-Am. Good job ! Le Seine-et-Marnais et l’Isérois frôlent l’exploit le dimanche en début d’après-midi. Greg prend un très bon départ dans l’ambiance survoltée du S de la Verrerie et accède assez vite à la 3ème place. Le dépassement d’une Mercedes le propulse au 2ème rang et grâce à une bonne gestion du changement de pilote, Fabien reprend la piste en tête de la course. Mais il se retrouve sous la menace d’une Alpine et l’usure des pneus aidant, il commet un petit travers à l’entame du dernier tour. Son adversaire en profite. Deuxième place, quand tu nous tiens !

Pour compenser la réduction du calendrier à cinq meetings, une course 3 est au programme, comme à Nogaro. La grille de départ est définie par la moyenne des temps des deux pilotes en qualification. 9ème sur la grille, Greg se retrouve en bagarre avec Beltoise, Prost, Beltoise et Tambay… Rien que des patronymes d’anciens vainqueurs de Grand Prix !

« Au septième tour, un accrochage entre Adrien Tambay et Vincent Beltoise s’est produit juste devant moi » explique Greg « j’ai choisi la sécurité en coupant la chicane pour éviter Vincent en tête à queue, sans gagner aucune place ni le moindre dixième de seconde dans ce secteur. Anthony Beltoise a pris la même option derrière moi. Cinq ou six tours plus tard, j’ai reçu l’ordre de rendre deux places, alors que j’avais creusé un écart d’environ 5 secondes sur mes poursuivants. Il a fallu que je ralentisse considérablement et comme les deux places à rendre se trouvaient dans un peloton très serré, j’en ai perdu quatre dans l’aventure. Heureusement, Fabien a fait un très bon relais et on a fini 5ème. » Et encore une fois 2ème en Pro-Am !

Greg a déjà l’esprit tourné vers la prochaine course… de karting ! Cette semaine, ce sera sur un circuit traditionnel mais avec le même Birel-Tm, pour le championnat de France KZ Master sur circuit court à Laval ! Sans transition la saison de GT reprendra ses droits au Grand Prix d’Abi les 17 et 18 octobre.

 

Contact presse : Romane Didier / future racing commm
adresse postale: 10 rue Paul-Louis Courier 37230 Luynes – France
+ 33 (0)2 47 55 67 79 / +33 (0)6 10 65 30 16 / futureracing@yahoo.fr

0
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *